Hadrien Daudet – PHOTOGRAPHER

out of the box

SlutWalk

Tel Aviv – Israel, 03/2012

En janvier 2011, lors d’un forum sur la sécurité, un officier de police canadien suggère que “les femmes devraient éviter de s’habiller comme des salopes afin de ne pas devenir des victimes”. La bonne vieille fable du violeur et de la mini-jupe.

Dans la foulée nait le mouvement “SlutWalk” qui essaime rapidement dans toutes les grandes villes, jusqu’à… Tel Aviv en mars 2012.

Environ 200 adolescents et jeunes femmes protestent ce jour là contre toutes formes de harcèlement sexuel. Il s’agit, en somme, de réaffirmer le classique “non c’est non” – même avec une mini jupe, un décolleté ou un costume de Mickey. Il n’est pas question, tout de même, de bouleverser les moeurs  – ici, quand une femme fait un créneau, il y a toujours un homme pour lui expliquer comment s’y prendre, et c’est bien normal. A bon entendeur…

Si à Tel Aviv les femmes n’ont rien de vraiment fondamental à revendiquer en matière de tolérance, on ne peut pas en dire autant du reste du pays.

Une “slutwalk” est d’ailleurs prévue le 27 avril à Jérusalem où certaines interprétations des interdits religieux entrent parfois violemment en conflit avec des libertés individuelles élémentaires – marcher seule dans la rue, découvrir ses avant-bras, s’asseoir à côté d’un homme dans le bus.

En prévision, Le site jewlicious.com, sous l’intitulé “6 manières de s’habiller comme une salope à Jérusalem”, fait quelques recommandations, cyniques mais assez instructives sur l’atmosphère qui règne dans certains coin du pays.

http://www.jewlicious.com/2012/03/slutwalk-6-ways-to-dress-like-a-slut-in-jerusalem. En effet, Ca risque d’être une manifestation mémorable.

In January 2011, during a safety forum, a Canadian police officer suggests that “women should avoid dressing like sluts in order not to be victimized”. The good old tale of the rapist and the mini-skirt.This statement gives birth to the movement “SlutWalk” which then spreads rapidly in all the major cities until it reaches… Tel Aviv in March 2012.

About 200 teenagers and young women protest that day against all kinds of sexual harassment. In fact they reaffirm the classic “no means no” – even with a mini skirt, a plunging V-neck or a Mickey Mouse costume. However the point is not to upset all the customs – here, when a woman parks her car, there’s always a man to explain to her how to do it. That’s the way it is. A word to the wise.

In Tel Aviv, women don’t really have any fundamental demands regarding harassement issues, but the rest of the country is different.

Indeed, a “slutwalk” is scheduled on the 27th of April in Jerusalem, where certain interpretations of religious taboos sometimes come into violent conflict with basic freedoms – such as walking alone in the street, showing your arms or sitting by a man in the bus.

In anticipation, jewlicious.com makes some recommendations, rather cynical but quite instructive about the atmosphere in some parts of the country.

http://www.jewlicious.com/2012/03/slutwalk-6-ways-to-dress-like-a-slut-in-jerusalem. Could well be a protest to remember.

Advertisements

Written by hadriendaudet

2012/04/16 at 19:52

Posted in unsorted